Let's work together!
  • Facebook - Black Circle
  • Google+ - Black Circle

Couleurs et Architecture d'intérieur

November 29, 2016

 

Il y a des couleurs qui, isolées, paraissent insipides, mais manqueraient terriblement à un peintre exigeant, de même, il y a des épices qui, pris isolément, sont immangeables et sont cependant les éléments indispensables d'une grande cuisine réussie.

Grégoire Lacroix

 

 

 

La couleur est toujours une affaire très personnelle. Vous pouvez trouver les rouges vivants, un autre les trouvera menaçants. En général, les couleurs créent des ambiances dans les pièces :

 

  • Rouge : c'est la couleur du feu, associée donc à la chaleur et à la vie. Les rouges sont riches et chaleureux, mais si on ne les utilise pas avec soin, ils peuvent être agressifs. Les roses, version plus pâle du rouge, sont chauds aussi, mais ils sont plus légers et plus délicats, et surtout moins dominants.

  • Bleu : c'est la couleur du ciel et de l'eau, qui crée une impression de froid, d'espace et de calme. Un bleu « tranquillisant » peut être utilisé pour adoucir par exemple une cuisine, un bureau ou une chambre à coucher. Mais bien sûr, il y faut une petite touche de couleurs chaudes, pour éviter une sensation de froid glaçant. 

  • Orange doré : ce sont toutes de chaudes couleurs douillettes, d'où leur popularité comme couleurs des living-rooms. Les bruns profonds doivent cependant être éclairés par des points de couleurs plus claires, pour ne pas être ternes. Les oranges éclatants, s'ils peuvent être admirables en couleurs d'accent, peuvent être fatigants sur de grandes surfaces.

  • Jaune : c'est la couleur du soleil et des fleurs du printemps, il apporte de l'éclat et de la lumière. Les jaunes reflètent bien la lumière et peuvent être utilisés efficacement pour éclairer des pièces ternes.

  • Vert : de toutes les couleurs, c'est peut-être celle qui semble le plus symboliser la nature. Les verts sont des couleurs froides, qui donnent une impression d'espace.

  • Prune et violet : ils forment un ensemble cérémonieux, impressionnant même, qui les rend parfois difficiles à utiliser en décoration. Leur version plus pâle, le mauve, peut être délicieusement délicate.

  • L'architecture intérieure est faîtes aussi de ce savoir faire sur les couleurs !

Il est important de comprendre le problème des couleurs chaudes et des couleurs froides quand on envisage l'aspect général d'une pièce. Pour cela, vous devez trouver de quelle façon la lumière entre dans la pièce, et quelle quantité de lumière y entre.

 

Les pièces orientées au sud reçoivent beaucoup de lumière et paraissent de ce fait chaudes dans l'après-midi, mais elles peuvent sembler fraîches le matin. Les pièces qui regardent vers l'est n'ont que le soleil du matin, et peuvent sembler assez froides le reste de la journée. Les pièces au nord ont rarement du soleil direct et semblent toujours froides.

 

Nous parlons bien sûr, ici, de la chaleur « visuelle » d'une pièce, créée par la qualité de la lumière qu'elle reçoit; ce qui n'a rien à voir avec la quantité de chaleur physique, générée par le chauffage central.

 

Quand vous aurez déterminé l'aspect de la pièce, vous pourrez voir si vous souhaitez souligner ou contrebalancer les qualités de la lumière naturelle par votre choix de couleurs. Les couleurs chaudes (rouge, rose, jaune, or, orange, rouille, brun et tabac) peuvent servir à réchauffer des pièces froides presque toute la journée les pièces orientées au nord, nord-est ou est. C'est un must en architecture d'intérieur.

 

Par contre, là où la lumière naturelle est chaude, les couleurs froides peuvent être utilisées avantageuse-ment, en choisissant dans toute la gamme des bleu-vert qui contient le bleu, l'ardoise, le turquoise, le bleu roi, le vert olive, le vert émeraude, etc. Il est aussi important d'envisager le moment de la journée où la pièce est vraiment utilisée. Un éclairage électrique normal que l'on allume le soir souligne les couleurs chaudes, il leur donne un éclat rosé qui les rend plus chaudes. D'un autre côté, l'éclairage électrique, habituellement, rend plus froides les couleurs froides, ce qui fait qu'une pièce, agréablement calme pendant la journée, peut soudain devenir froide et même sévère. Les couleurs froides et pâles ont, de plus, des qualités récessives  : elles semblent faire reculer les surfaces. C'est un point intéressant à garder en tête quand on peint un plafond bas. De la même façon, les couleurs chaudes peuvent rapprocher les surfaces c'est pourquoi un rouge chaud ou un brun-roux peuvent diminuer la sensation d'espace d'une pièce. De hauts plafonds peints en rouge sembleront se rapprocher. Une nuance chaude placée au fond d'un corridor ou d'une pièce en boyau est un  truc » de décorateur, pour élargir le couloir ou la pièce, et rapprocher visuellement le mur. Nous vous faisons pleinement profiter de notre expertise sur les couleurs dans tous les travaux de rénovation que vous pourriez nous confier !

 

Les matériaux naturels, comme le bois, les carrelages, l'ardoise, ont leur propre couleur qu'il ne faut pas négliger dans un ensemble de couleurs. Ce n'est pas parce que ce sont des matériaux naturels qu'ils se marieront harmonieusement avec n'importe quelle couleur.


Ainsi, la frisette de pin est dorée et de ton chaud. Allez-vous répéter cette note chaude à travers le thème des couleurs, en la soulignant avec des bruns chauds et peut-être une pointe d'orange ou bien, au contraire, utiliserez-vous la chaleur du bois comme contre-point à un thème froid de bleus ou des tons les plus froids du vert ? Dans chaque cas, la couleur propre du bois doit être prise en considération.

 

Vous venez de lire quelques exemples de l'expertise de l'équipe Home Addict !


 


 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

January 24, 2017

December 12, 2016

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square